Isolement et/ou contention : une responsabilité éthique éclairée

29 novembre 2017
09h00 - 10h30

Isolement et/ou contention : une responsabilité éthique éclairée

Isoler ou attacher un patient doit rester une contrainte extrême qui ne peut être envisageable qu’en dernier recours. Comment un patient vit-il ces mesures, à quoi le renvoient-elles ? Comment peut-il ensuite reprendre pied dans le soin ? Que dit précisément la loi ? Que recommande la Haute Autorité de santé (HAS) ? Comment adopter une posture éthique face à des situations qui nous poussent aux limites du soin ?

– Les pratiques d’isolement et de contention sont-elles acceptables pour les personnes qui les vivent ?
Les usagers – experts « Capdroits »

– Isolement et contention dimension juridique et éthique
Eric Péchillon, Professeur de droit public Université Bretagne Sud, spécialisé en droit de la psychiatrie

– Du désamorçage à l’isolement-contention, des réponses graduées à partir de la clinique
Dr Charles Alezrah, psychiatre, président groupe de travail isolement et contention à la HAS et Dr Marielle Lafont, Conseiller à la HAS, Service Évaluation de la pertinence des soins et Amélioration des Pratiques et des Parcours, co-pilote groupe de travail « Mieux prévenir et prendre en charge les moments de violence dans l’évolution clinique des patients adultes lors des hospitalisations en services de psychiatrie »