Le corps « retrouvé » ?

17 octobre 2022
16h30 - 17h45

Le corps « retrouvé » ?

Si le corps est l’objet de souffrance, d’angoisse, de mal-être, il est aussi l’expression du mouvement, du dépassement de soi (ou de la surprise d’avoir réussi) de l’évacuation des tensions internes, de l’expérience de l’altérité, sujet de résilience, de reconnexion à soi, de valorisation narcissique. Parfois il s’agit de se réconcilier (ou de renouer) avec ce corps que l’on maltraite ou qui a été maltraité et que l’on peut se réapproprier à partir d’ateliers, d’exercices, d’expériences positives, de gestes simples et d’interactions avec autrui. Le jeu vidéo, peut être un de ces outils malgré, et peut-être à cause de la mise à distance du corps qu’il semble impliquer. Se réapproprier son corps pour les usagers du soin c’est aussi dépasser une vision uniquement médicale ou hygiéniste de la santé et travailler à l’établissement de ses propres normes à partir d’auto-questionnaires élaborés collectivement. Il existe plus d’un chemin pour retrouver son corps …

  • « Le corps absent ? » : corporalité et immersion vidéo-interactive, Guillaume Gillet, psychologue clinicien, psychothérapeute, enseignant, formateur, unités de psychiatrie intrahospitalière du CHS Le Vinatier (Bron, 69)
  • L’échelle d’auto-évaluation de la santé somatique : explorer la santé somatique selon les personnes concernées par des troubles psychiques sévères, Laurent Lecardeur, psychologue, Ph.D. H.D.R., avec des personnes concernées